Promouvoir, anticiper, innover et être audible auprès des pouvoirs publics, "comme le GIEC"...


Lire sur le site avec ce lien


http://www.agronomie.asso.fr/                                                             j'adhère ! ici

 

Des membres d'Instituts techniques et des consultants participent à l'Afa pour promouvoir le " savoir faire " et le " faire savoir " de la communauté des agronomes.

Certains exercent une activité professionnelle centrée "sur les racines" dans des entreprises françaises conciliant agronomie, innovation, commerce et industrie.

Attentifs aux questions liées à la formation (celle des agronomes mais aussi d'autres publics) et aux relations entre agronomie et décision publique, agronomes issus du monde de l'entreprise, attachés aux racines agricoles et tout autant passionnés par le monde qui vient, ils contribuent parfois à la formation de professionnels de l'agriculture, d'étudiants d'écoles diverses (agricoles, agronomiques, chimique, mécanique, commerciales).

L'agronomie, en tant que discipline scientifique et comme pratique du métier d'agronome, est et sera de plus en plus centrale dans les enjeux du développement.

Cette discipline doit, à la fois, répondre et anticiper, les attentes sociétales et politiques, tout en progressant dans la compréhension de la plante, du champ, du système de culture, de l'agriculteur dans son environnement. À l'interface des sciences biologiques, écologiques, sociales, économiques et politiques, l'agronomie doit poursuivre son évolution dans un environnement pluridisciplinaire.

Nos savoirs partagés  vivifient une culture agronomique ouverte au monde et à son époque, au service d'une agriculture familiale, durable, diversifiée et de qualité.

Des membres de coopératives et des chefs d’entreprises de l'amont et de l'aval des exploitations agricoles apportent leurs expériences et leur vision d’agronomes dans une coopérative agricole en participant à l’Afa, carrefour des métiers de l’agronomie entre la recherche, la formation et le développement.

Ils sont persuadés que les réponses aux grands enjeux actuels de l’agriculture devront trouver leurs solutions dans les innovations agronomiques, avec le souci de les déployer rapidement sur le terrain.

La protection des plantes n’est pas dissociable des autres pratiques agronomiques et la mise en œuvre de moyens biologiques devait prendre une place croissante dans cette discipline.

Assurer l’intégration des méthodes de protection des plantes au sein des systèmes agronomique cohérents, assurant la juste rétribution des acteurs concernés, la qualité de la production agricole et la considération des aspects sanitaires, environnementaux et sociaux.

Une agriculture durable doit résoudre la question du maintien de la fertilité des sols par un ensemble de pratiques de fertilisation, aller vers un "équilibre de la fertilisation" avec une utilisation la moins importante possible de ressources.

 

En fédérant la communauté des agronomes, l'Afa favorise l'évolution de l'agronomie, son ouverture à des apports externes, sa reconnaissance dans les cercles scientifiques et sa prise en compte dans les formations.

L'Afa a l'ambition de mettre au point, valider et la diffuser des techniques adaptées au développement durable, conciliant l’économie et l’environnement avec la volonté de favoriser les transferts technologiques de la recherche appliquée vers le développement agricole.

L’Afa contribue à faire connaître le point de vue d'agronomes auprès des pouvoirs publics, en s'inspirant, modestement, de la méthode de travail du GIEC.

 

     

Pour découvrir quelques activités et publications : cliquer sur les images



Semez dans vos réseaux !


site    http://agronomie.asso.fr/      mails   association     secrétariat       webgardener

Montpellier SupAgro " 2 place Pierre Viala " 34 060 Montpellier Cedex 2   tél : 04 99 61 26 42

Eduter-Cnerta