Besoins nutritionels et enjeux agronomiques (en 2016)


Le programme

Le débat agronomique ouvert à tous, organisé après l'Assemblée Générale, le 24 mars 2016 avait pour thème :

 

 

 « Besoins nutritionnels  et enjeux agronomiques » :

Concevoir des agricultures nourrissant au mieux les humains : regards croisés entre nutritionnistes et agronomes

Télécharger le programme ici


La question de la quantité d'alimentation (calories produites à l'hectare par les systèmes agricoles) a été abordée dans la revue AE&S de décembre 2011 Défi alimentaire et agronomie.

L’agriculture nourrit le monde. Par ses travaux et analyses, l’agronome y contribue.

Mais ces formules simples  ne cachent-elles pas un oubli de taille: de quelle qualité nutritive de notre nourriture s’agit-il ? L’idée est d’intensifier des relations entre nutritionnistes et agronomes, où les nutritionnistes fournissent aux agronomes des clés pour concevoir des systèmes de culture et systèmes de production répondant aux besoins alimentaires humains de demain.

 

Les évolutions sont notables dans les diètes pratiquées et les qualités nutritives des aliments de ces diètes. Comment les appréhender, puis les prendre en compte ? Entre les diètes actuelles et les formes d’agriculture qui les soutiennent, et des diètes conseillées par les nutritionnistes et les formes d’agriculture pour y parvenir, quels sont les défis à relever par les agronomes? Ainsi, les questions à aborder pourraient être :

Ainsi, les questions à aborder sont :

-      

    Quels sont les régimes alimentaires  favorables à la santé?

                 o    Comment les nutritionnistes évaluent nos régimes alimentaires ?

                  o    Comment évoluent nos régimes alimentaires, avec quelle stratégie de mesures ?

                  o    Quelles sont les recommandations des nutritionnistes sur nos régimes alimentaires ?

                  o    L’agronome est-il suffisamment au fait de ces recommandations des nutritionnistes ?

                  o    Comment l’agronome travaille sur les évolutions d’agricultures liées à ces évolutions de régimes ?

-          Comment évoluent la qualité nutritive des aliments ?

                  o    Comment évoluent les qualités nutritives des aliments?

                  o    Comment sont-elles évaluées, avec quelle stratégie de mesures (Cohortes, panels, ..) ?

                  o    Que l’agronome met-il en œuvre pour réfléchir, voire modifier une qualité nutritive des aliments ?

 

Deux exposés et deux courts témoignages ont rythmé le débat :

1)    « Alimentation humaine: satisfaction des besoins nutritionnels et enjeux de durabilité », par Denis Lairon (nutritionniste INSERM) :

Après avoir fait le point sur la situation de l'alimentation actuelle des Français (et ses faiblesses, les recommandations du PNNS), Denis Lairon a abordé :

- Les grandes évolutions historiques portées par ce domaine, en nutrition,

- les grandes questions qui s'y rattachent (santé, agriculture, environnement),

- Les méthodes mobilisées par les nutritionnistes pour évaluer les changements de régimes alimentaires, et de qualité nutritives des aliments.

-  la nécessité de promouvoir  des systèmes alimentaires durables (en se référant aux rapports FAO, de Schutter/ONU)

- les perspectives de développement que donnent déjà des situations nouvelles de consommation et de nutrition plus satisfaisantes,

 

2) « Evolution de l’alimentation animale et santé humaine: quels défis à relever pour l’agronomie ? », par Michel Duru (agronome, Inra).

Cet exposé a traité de l’importance des acides gras poly-insaturés AGPI (omégas 3 et 6) en termes d’impact sur la santé humaine (maladies chroniques) via les changements dans les systèmes d’alimentation des animaux en examinant successivement :

- la composition en AGPI des produits en fonction de l’alimentation des animaux
-  comment les changements dans les systèmes d’alimentation des animaux ont impacté la  composition de notre assiette en AGPI

- la diversité des formes d’élevage, leur lien aux filières végétales (céréales, protéagineux) et les indicateurs pour identifier les filières animales vertueuses du point de vue de la composition en AGPI des produits

- les questions posées aux agronomes selon trois scénarios portant sur l’évolution de l'élevage : tendanciel, inflexion, rupture.

3) Deux témoignages ont clôturé les apports avant une discussion



   

Introduction par Marc BENOIT

   


   

Denis LAIRON

   


   

Discussion

   


   

Michel DURU

   


   

Discussion

   


   

Témoignage Valorex / Bleu Blanc Coeur

   


   

Discussion